Vol des petits singes : « Affaire classée en non lieu »

Malgré des recherches approfondies durant près de 20 mois, l’enquête n’a malheureusement pas permis de retrouver les animaux ni d’identifier les auteurs du vol. Sans aucun élément nouveau à ce jour, la justice a décidé de rendre un non-lieu dans cette affaire.

Les faits

L'équipe du ZooParc de Beauval déplore le vol, survenu dans la nuit du 9 mai 2015, de 17 petits singes rarissimes, ouistitis argentés et tamarins lions dorés.

En voie de disparition, ces primates protégés font partie de programmes de reproduction gérés à l'échelle mondiale.

Interdits à la détention chez les particuliers, ces animaux ne peuvent être vendus, seuls les parcs zoologiques ayant le droit de les abriter.

Fragiles, ils nécessitent en outre l'attention particulière de spécialistes. Les services de gendarmerie sont mobilisés et recherchent activement les animaux dans tout l'Hexagone.

Photo : Ouistiti argenté
Mico argentatus
Statut IUCN : Espèce abondante

La mobilisation

Vous avez été nombreux à vous manifester sur les réseaux sociaux et à vous mobiliser en diffusant largement le hashtag #rendezlessinges. Soyez-en ici très sincèrement remerciés.

Photo : Tamarin lion doré, Leontopithecus rosalia, Statut IUCN : Espèce en danger

Un modèle de réintroduction

Dans les années 1970, seuls quelques centaines de tamarins lions dorés subsistaient dans la nature. Un recensement alarmant, qui a amené des parcs zoologiques européens hébergeant l’espèce à réintroduire au Brésil 75 individus nés au sein de leur institution. Un programme de conservation qui s’est avéré prometteur, la population sauvage de tamarins augmentant significativement pour s’élever à plus de 1000 individus.

En 2003, le statut IUCN du tamarin lion doré a été révisé, passant de "En voie d’extinction" à "En danger". Les efforts se poursuivent depuis, le cas spécifique de ce primate démontrant à quel point il est important de protéger l’espèce en parc zoologique, pour aider à sauver l’espèce en milieu naturel et ainsi œuvrer pour le futur de la planète.