Les koalas

Surnommé le "paresseux australien", le koala, endémique de l’Australie, dort environ 18h sur 24h. Ce petit marsupial arboricole est le seul animal au monde à manger des feuilles d’eucalyptus.

Uniques en France, les koalas de Beauval ont été confiés en 2002 au ZooParc par le zoo américain de San Diego, coordinateur international de l’espèce en parc zoologique.

Le koala vit principalement dans les forêts d’eucalyptus, il est parfaitement adapté à cette vie arboricole. En effet, il possède des membres antérieurs très musclés, des griffes acérées et des coussinets rugueux lui permettant de s’agripper aux branches et aux troncs des arbres. Les deux premiers doigts de ses pattes antérieures sont opposables, ce qui lui permet de saisir les branches lors de ses déplacements.

Le koala se nourrit exclusivement de feuilles d’eucalyptus. Cependant, difficiles à mâcher, les feuilles d’eucalyptus sont par ailleurs toxiques. Le koala reste l’une des rares espèces à pouvoir les digérer sans s’empoisonner grâce à la présence de bactéries spécifiques dans son système digestif, qui lui permettent de diminuer la toxicité de l’eucalyptus. Mais la digestion des fibres de ces feuilles nécessite beaucoup d’énergie pour un apport nutritionnel faible. Le koala peut ainsi dormir jusqu’à 20h par jour afin d’économiser son énergie.

Il existe un dimorphisme sexuel chez cette espèce : les mâles sont plus volumineux que les femelles et présentent une glande odorante brune au centre de leur torse blanc qui leur permet de marquer leur territoire. Les femelles possèdent une poche au niveau de l’abdomen, le "marsupium". Le marquage par les odeurs est une forme de communication chez les koalas. Mais ceux-ci utilisent également une communication sonore, notamment au moment de la saison de reproduction, durant laquelle les mâles mugissent dans l’espoir d’être entendus par les femelles des environs.

Dans la nature, la déforestation prive chaque jour un peu plus les koalas de leur habitat et de leur nourriture. À cette menace s’ajoutent les développements urbain et routier, l’extension des cultures, les sécheresses à répétition, les feux de forêt et les collisions avec les voitures. Afin de préserver l’espèce, Beauval, à travers son association Beauval Nature, soutient un projet de protection supervisé par le Zoo de San Diego.

Le saviez-vous ?

La gestation des koalas ne dure que 35 jours. Lorsqu’un petit vient au monde, il est encore un fœtus, à peine développé, qui rejoint la poche ventrale de sa mère où se trouvent deux mamelles. Il s’accroche à l’une d’elles pour achever son développement durant environ 6 mois, avant d’en sortir.