Pandas roux - Animaux extraordinaires du ZooParc

Panda roux

Ailurus fulgens
EN

Espèce
En danger
En savoir plus

Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc

« Comme le panda géant, le panda roux est extrêmement friand de bambou. »

Une espèce à part

Le seul représentant de son espèce, les Ailuridés

Longtemps appelé petit panda, le panda roux n’a pourtant aucun lien de parenté avec les pandas géants. Ce n’est d’ailleurs pas la seule espèce à laquelle on associe à tort cet adorable petit grimpeur. En anglais, son nom signifie littéralement renard de feu. Ailurus Fulgens, le nom scientifique de l’espèce, se traduit par chat brillant… En Chine, il est même qualifié de “petit ours-chat”. D’après vous, de quelles espèces le panda roux est-il le plus proche génétiquement ? Cela semble peut-être difficile à croire mais le panda roux est, en fait, plus proche du raton-laveur, de la mouffette ou encore de la belette !

Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc

Beauval Nature contribue à la préservation du panda roux

Le panda roux est classé comme espèce « Vulnérable » par l’UICN, de nombreuses menaces pèsent sur lui, telles que l’expansion de l’agriculture et la dégradation de son habitat, due aux feux forestiers notamment. 

L’O.N.G. Red Panda Network a élaboré un projet de conservation communautaire dans le cadre duquel 42 gardes forestiers népalais, issus des communautés locales, se sont engagés. Ils ont pour missions le recensement et le suivi des populations de pandas roux, ainsi que la lutte contre les feux de forêt. Beauval Nature contribue financièrement à ce programme de conservation depuis 2014.

Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc

Inès, la jeune et timide panda roux

Inès est arrivée à Beauval au printemps 2018, à l'aube de son premier anniversaire et en même temps qu'un jeune mâle prénommé Browny !

Jeune, elle vient d'avoir son premier petit avec Browny : une femelle née le 10 juin 2020. La petite se nomme Mei qui signifie « joli » en chinois.
Nous espérons pour ce jeune couple une longue et belle descendance !

  • Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc
  • Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc
  • Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc
Panda roux - Animaux extraordinaires du ZooParc
Beauval Nature

Parrainez nos pandas roux

Établissez un lien fort avec votre animal préféré tout en participant au soutien des programmes de conservation par l’association Beauval Nature !

En danger

En savoir plus sur l'espèce

Distribution
Asie
  • Régime alimentaire
    Omnivore
  • Gestation
    4½ mois
  • Portée
    1 à 4 petits
  • Habitat
    Forêts
Une fourrure à toute épreuve
Le panda roux vit dans les fourrés de bambous et les forêts montagneuses du versant sud-est de l’Himalaya, au sud-ouest de la Chine, entre 2 200 et 4 800 mètres d’altitude. Sa fourrure épaisse lui permet de résister aux grand froid qui règne à de telles hautes altitudes.Mais ce n’est pas son seul atout face aux hivers rudes des montagnes. Sous ses pattes, il cache des coussinets lui permettant de progresser dans la neige. Mais ceux-ci sont protégés de la morsure de la glace par de longs poils !
Il tient le bambou
Comme le panda géant, le panda roux est extrêmement friand de bambou. Et comme lui, il possède un faux pouce, un sixième doigt opposable idéal pour cette alimentation. D’ailleurs, tout son corps est spécialisé pour manger du bambou. Grâce à ses griffes semi-rétractiles, c’est un excellent grimpeur. Il s’en sert pour saisir les branches étroites et les troncs des bambous. Et même s’il se nourrit des ressources qu’il trouve à la canopée des forêts où il vit, comme du lichen, des feuilles, des fruits et des racines, il n’en reste pas moins un carnivore ! Pour compléter son régime alimentaire, il n’hésite pas à ajouter à son menu des rongeurs, des lézards, des larves ou de petits invertébrés. Au printemps, il peut même déguster quelques œufs et oisillons.
La reproduction des pandas roux
S’il vit la plupart du temps en solitaire, le panda roux retrouve ses congénères pendant la saison de reproduction, souvent vers la fin de l’hiver. Après 135 jours de gestation, deux à quatre petits voient le jour. À leur naissance, ils sont protégés dans un terrier préparé par leur mère et y resteront près de 90 jours. C’est seulement après cette période qu’ils commenceront à s’aventurer à l’extérieur du nid, toujours sous le regard protecteur de leur maman.

Où venir les voir dans le parc ?

Profitez pleinement de l'expérience grâce à notre application mobile !
Découvrir

Découvrir…

Les autres espèces du territoire

Prêt pour l'aventure ?

Réservez votre entrée dès maintenant et profitez de nos offres !

J'ai déjà mon billet ! Télécharger