Hippopotame nain

EN

Espèce
En danger
En savoir plus

« L’hippopotame pygmée n’a été découvert qu’au XIXe siècle. »

Un hippopotame en miniature

Découvrez un incroyable mammifère qui malgré sa taille a tout d’un grand !

L’hippopotame pygmée, ou hippopotame nain, ressemble à s’y méprendre à l’hippopotame commun (aussi appelé hippopotame amphibie), à ceci près qu’il est de bien plus petite taille. Au garrot il ne mesure en effet que la moitié de la taille de son cousin et pèse moins du quart de son poids ! Son corps, massif, présente un dos arrondi avec l’arrière-train plus haut que le garrot. Une particularité qui faciliterait sa progression dans les sous-bois denses qu’il habite. Bien qu’il soit moins adapté à la vie aquatique que l’hippopotame commun, l’hippo nain est lui aussi muni de narines et d’oreilles capables de se fermer au moment de la plongée !

Hippopotame nain

Le saviez-vous ?

Carnet de Bord - Ep11

Petit bain pour les hippos nains

Tout juste arrivés dans le dôme équatorial de Beauval, Luna et Robert, les hippopotames pygmées profitent de leur premier bain !

L’association Beauval Nature

Depuis 10 ans, l’association Beauval Nature est aux côtés des acteurs de terrain pour les accompagner dans leur mission primordiale de conservation des espèces. Beauval s’engage auprès de nombreux de programmes de conservation et de recherche à travers le monde pour étudier et protéger les espèces menacées. Une action quotidienne pour la sauvegarde de notre biodiversité.

Hippopotame nain

Robert, la force tranquille

D’une nature calme et curieuse, Robert s’est installé dans le dôme équatorial en même temps qu’une femelle plus âgée que lui, prénommée Luna. 

Depuis, il profite de son grand bassin pour se baigner et hydrater sa peau sensible.

  • Hippopotame nain
  • Hippopotame nain
  • Hippopotame nain
Hippopotame nain
Beauval Nature

Parrainez nos hippopotames pygmées

Établissez un lien fort avec votre espèce préférée tout en participant au soutien des programmes de conservation par l’association Beauval Nature !

En danger

En savoir plus sur l'espèce

Distribution
Afrique
  • Régime alimentaire
    Omnivore
  • Gestation
    8½ à 9 mois
  • Portée
    1 petit
  • Habitat
    Forêts tropicales, Milieux humides, Eaux douces
Une discrétion à toute épreuve
L’hippopotame pygmée n’a été découvert qu’au XIXe siècle. Ce petit hippopotame, nocturne et peu sociable, vit généralement dans des forêts très denses, en solitaire, ce qui le rend difficilement repérable. Une discrétion qui complique le recensement des populations d’hippopotames pygmées, que l’on estime à moins de 2 000 individus en milieu naturel. Il est pourtant fondamental de comprendre la distribution et les habitudes de vie de l’espèce pour mettre en place des programmes de conservation.
Une étrange protection solaire naturelle
La peau de l’hippopotame nain, comme celle de l’hippopotame commun, sécrète une substance donnant une teinte rosée, voire rouge à leur corps. L’aspect intriguant de ces sécrétions leur a valu le nom de « sueur sanglante ». En réalité, il ne s’agit ni de sueur, ni de sang, mais d’une matière aux propriétés antiseptiques, hydratantes et jouerait aussi le rôle d'écran solaire. Une ingénieuse protection naturelle pour la peau fragile de l’animal.
L’alimentation de l’hippopotame nain
Comme l’hippopotame commun, l’hippopotame pygmée est herbivore. Il se nourrit principalement de fougères, de fruits tombés au sol et de plantes aquatiques. La végétation de son habitat ne lui permet que très rarement d’ajouter des plantes poussant au ras du sol, les Dicotylédones, à son régime alimentaire. Passant ses journées à profiter de l’eau, c’est en soirée que ce mammifère semi-aquatique s’aventure sur terre pour partir à la recherche de nourriture.

Où venir les voir dans le parc ?

Profitez pleinement de l'expérience grâce à notre application mobile !
Découvrir

Découvrir…

Les autres espèces du territoire

Prêt pour l'aventure ?

Réservez votre entrée dès maintenant et profitez de nos offres !

J'ai déjà mon Billet ! Télécharger